Bilan de l’Académie

Bilan de l'Académie

Cette semaine, c’est Arthur LAMARCHE, responsable de la formation des gardiens du club qui nous confie son ressenti sur cette saison sportive particulière. _______________________________________________________________________________________________________________________

Quel est ton rôle au sein de l’académie ?

Je suis responsable de la formation des gardiens de la catégorie U14 à U20. Je suis également, avec Alisan Berber, entraineur sur la catégorie U16 qui évolue cette année en R2.

Est-ce que cette saison ne va pas freiner les joueurs dans leur formation ? 

On a beau s’entrainer autant que l’on veut, mais si on ne met pas en application les acquis de l’entrainement en fin de semaine sur le terrain face à un adversaire et avec la pression qu’un match engendre, il est alors difficile de juger les capacités de nos joueurs, et également pour eux de s’auto-évaluer et pour nous de savoir si ce que l’on met en place est productif. 

Donc oui cela va freiner les joueurs dans leur progression mais pas totalement, car on a pu continuer l’entrainement et proposer des choses à nos joueurs pour qu’ils s’améliorent malgré le conteste. De plus le couvre-feu nous a obligé à réduire le nombre de séances que ce soit pour les joueurs de champs comme pour les gardiens ce qui réduit le nombre d’heure d’apprentissage et sans entrainement pas de résultats tout simplement.

Comment garder les joueurs concernés ?

J’ai été agréablement surpris que les joueurs au club soient autant motivés et disciplinés dans cette période stérile de compétition. Ce n’est pas facile de se dire que l’on s’entraine seulement pour s’entrainer. Quand on joue dans un club comme celui de Bourgoin-Jallieu, la compétition devrait être une des principales source de motivation, donner le maximum pour gagner sa place le week-end. Mais en ce moment il n’y pas de place de titulaire à décrocher donc il faut garder l’esprit de compétition dans chaque contenu proposé aux joueurs, pour qu’ils gardent cette envie de la gagne. 

Est-ce qu’une saison écourtée comme cette année va changer l’approche de la formation ?

Je ne crois pas que l’approche de la formation va changer à moins que la crise sanitaire continue encore longtemps. Pour cette année, on va seulement l’oublier. Il faut juste se dire que l’on prépare la saison qui arrive. A nous de rendre cet inconvénient présent comme un avantage pour le futur. 

Quel est l’objectif pour la formation des gardiens de notre Académie ? 

L’objectif est clair : former nos gardiens pour qu’ils endossent le maillot de titulaire dans l’équipe première senior. Le pôle gardiens de but au sein du club est en grosse évolution. Un vrai travail autour de ce poste se développe et on veut former une vraie identité du gardien Berjallien. On souhaite des gardiens travailleurs, compétitifs, avec une vraie personnalité forte.  

________________________________________________________________________________________________________________________________

Merci à Arthur d’avoir pris le temps de répondre à nos questions ! 

Le FCBJ et son FOOT POUR TOUS Lauréat

Le FCBJ et son FOOT POUR TOUS Lauréat

Foot pour tous est un moyen pour le FCBJ de permettre aux jeunes berjalliens de pratiquer le foot sans compétitions les mercredis ainsi que durant les stages pendant les vacances. En effet, le club refuse chaque année de nombreux enfants. Foot pour tous, ce n’est pas seulement du foot. C’est aussi de l’aide aux devoirs le mercredi après-midi avec pour but la création de liens entre les professeurs, les enfants et les familles. 

Une autre filière est mise en place, que l’on appelle « l’ouverture aux possibles » et qui a pour objectif de faire découvrir aux enfants des activités dont ils n’ont pas forcément l’habitude comme l’art, la gastronomie, la musique, par exemple.

Une audition a eu lieu mi-mars afin de présenter le projet « Foot Pour Tous » à des membres de la fédération, … Il y a beaucoup de candidatures et seulement quatre projets dans la France entière ont été récompensé. Le projet a été reconnu au niveau national et a obtenu le trophée Philippe Seguin. Cette action s’inscrit désormais dans la catégorie Solidarité & Inclusion du Lauréat de la fondaction du football. 

Beaucoup de perspectives sont en évolution pour l’avenir de ce projet. Plusieurs pistes pour l’accroissement de ce projet sont explorées afin de lui apporter un rayonnement qui dépassera les limites de la ville de Bourgoin Jallieu. Le FCBJ ne cessera à l’avenir de s’engager dans ce domaine qui lui tient à coeur.

Bilan de l’Académie

Bilan de l'Académie

Cette semaine, c’est Manuel DE ALMEIDA, manager sportif au sein du FCBJ qui a répondu à nos différentes questions de notre rubrique Académie.

________________________________________________________________________________________________________________________

Quel est ton rôle au sein de l’académie ?

Avec la commission sportive, nous assurons le suivi du projet FCBJ et le développement de l’académie filles et garçons.

Nous avons en charge le recrutement et l’élaboration de l’organigramme technique.

Tous les points sportifs sont échangés dans cette commission qui se réunit hebdomadairement.

Mon rôle est d’être l’interlocuteur entre les éducateurs (trices) et la commission .

– Est ce que cette saison ne va pas freiner les joueurs dans leurs formations ? 

Au vu du nombre de séances proposées, je reste persuadé que la progression de nos joueurs et joueuses n’a pas été freinée.

Avec la disponibilité de tous nos éducateurs (trices), nous avons pu proposer des entrainements en fin de journées, les mercredis après midi et sur des week-ends entiers, nous avons pu constater une forte assiduité dans toutes les catégories.

Merci aux parents qui ont su s’adapter aux jours et horaires proposés et parfois par des températures négatives le dimanche matin !!.

Le bilan sportif est très positif malgré le contexte actuel sans compétitions.

– Comment garder les joueurs concernés ? 

L’équipe technique à fait preuve d’ingéniosité dans l’élaboration de leurs séances pour qu’ elles soient attractives et ludiques.

C’était un fort challenge à relever sur ce nouveau mode de fonctionnement.

L’absence de compétitions n’a pas été un problème .

Les joueurs ont été très réceptifs et ont répondu présent à ce rythme différent, je reste optimiste pour l’avenir.

– Est ce qu’une saison écourtée comme cette année va changer l’approche de la formation ? 

Non aucunement, on espère tous que cette saison soit la dernière dans ces conditions !!

– Quel est l’objectif de formation du club ? 

Le FCBJ est par essence un club formateur depuis plus de 30 ans, c’est l’ADN du club.

C’est un véritable pilier qui a traversé toutes ces années grâce à tous, présidents, dirigeants et éducateurs qui ont toujours oeuvrés en ce sens.

L’objectif premier est bien sur de permettre à de jeunes joueurs (euses) d’intégrer un centre de formation, l’histoire du club le prouve ,il n’ y a pas meilleure satisfaction pour un club de voir un de ses enfants réaliser son rêve.

L’ objectif second et c’est le fil conducteur de notre projet, c’est de fidéliser nos licenciés(ées) et d’utiliser notre formation pour pouvoir permettre à nos jeunes issus de l’académie d’arriver dans les meilleures conditions en seniors.

Le niveau National et R 2 à été obtenu grâce à cette formation.

Nous souhaitons dupliquer ce même fonctionnement sur le pole féminin.

Afin d’être cohérent avec nos objectifs jeunes et seniors et pour être encore plus performant, plusieurs projets ont vu le jour pour améliorer le développement de l’académie ( Pole préparateurs physiques, Foot pour tous, sport études, partenariats clubs, terrain synthétique et nouveaux vestiaires).

Toutes ces actions doivent contribuer à nous faire franchir un nouveau cap et d’être encore plus  ambitieux avec nos catégories.

Le nouveau mot d’ordre du club 

GRANDIR ENSEMBLE

________________________________________________________________________________________________________________________________

Merci à Manuel d’avoir pris le temps de répondre à nos questions ! 

Interview d’Elian Tack

1 contre 1 avec Elian Tack

Rendez-vous cette semaine pour un entretien avec notre attaquant du groupe N3, Elian Tack !

Quel âge as-tu et à quel poste joues-tu ?

J’ai 27 ans et je joue principalement avant centre.

Raconte-nous ton parcours en tant que joueur ?

J’ai commencé à l’âge de 6 ans à Yssingeaux en Haute-Loire, là où mes parents habitent, jusqu’à mes 10 ans. Puis j’ai rejoins l’Olympique de Saint-Étienne jusqu’à mes 14 ou 15 ans, et ensuite j’ai intégré le centre de formation de l’AS Saint-Étienne, où j’ai fais toutes mes classes avec notamment une finale de coupe Gambardella, malheureusement perdue face à Nice. Ensuite à 20 ans je me suis dirigé au Puy Foot 43 en CFA 2 à l’époque, j’y suis resté 4 ans avec une montée en CFA. A la suite de ça je suis allé au SA Thiers pendant 2 ans en National 3. Et depuis 2 saisons je suis donc ici au FC Bourgoin-Jallieu.

Comment vis-tu ces deux dernières saisons ?

Assez frustrantes car l’an passé j’avais réalisé un bon début de saison jusqu’à ma blessure au genou en décembre. Puis ce fût un enchaînement de mauvaises surprises, entre l’arrêt du championnat de la saison dernière et une nouvelle blessure en août. Je n’ai pas beaucoup joué, et encore un arrêt des championnats cette année, ça fait beaucoup… Donc j’ai hâte de vraiment reprendre la compétition même s’il va encore falloir être très patient.

Quels sont tes objectifs pour la saison prochaine ?

L’objectif reste le même depuis mon arrivée ici, c’est la montée en N2. Après forcément individuellement, faire une saison pleine, enchaîner les matchs, marquer et faire marquer sans me fixer de limites. Le plus important c’est d’accéder à la N2 en fin de saison.

Une reconversion dans le foot quand tu ne seras plus joueur, tu l’envisages ?

Pour l’instant je ne sais pas, je profite de jouer le plus longtemps possible, reposes moi la question dans 6 ou 7 ans !

Merci à Elian d’avoir prit le temps de répondre à nos questions !

Retrouvez Elian sur Instagram !

Jérémy CLEMENT reconduit sur le banc de notre équipe !

Jérémy CLEMENT prolonge !

Pourquoi avez-vous renouvelé au club ? 

C’était une évidence pour moi parce que l’on n’a pas fini la saison et que je me sens bien dans ce club. C’est aussi un club dont je suis reconnaissant car j’ai pu passer mes diplômes d’entraineurs. C’est aussi un club que j’ai appris à apprécier. 

Je trouve le club ambitieux également. 

Enfin, le club se trouve pas loin de chez moi et c’est un confort pour ma vie de famille. 

Et c’est pour cela que j’ai prolongé l’aventure ! 

Quels sont les objectifs pour l’équipe N3 ? 

Les objectifs sont les mêmes que cette année : la montée en National 2

L’objectif est difficile car il y a qu’une montée et les autres équipes sont très fortes ! C’est un objectif élevé mais c’est ce qu’il me plait : la notion de compétition ! Cependant, on a les armes et les atouts mais aussi le groupe de joueurs qui est de qualité pour être compétitif et rivaliser. J’espère qu’il faudra compter sur nous pour jouer les premiers rôles la saison prochaine.

Comment preparez-vous la saison prochaine ? 

C’est difficile avec l’arrêt des entraînements mais j’avais anticipé donc j’ai pu voir tous mes joueurs pour faire un bilan même si ce n’est pas facile avec si peu de match. J’ai donc du expliquer que l’on ne souhaite pas continuer avec certains joueurs mais c’est le rôle de l’entraîneur de savoir trancher. 

J’ai rencontré tous mes joueurs et chacun sait si je compte sur eux. Actuellement, je suis dans le recrutement, la préparation de match amicaux, la planification. 

As-tu quelques choses à ajouter ? 

Oui, je voudrais vraiment remercier le club de la confiance qu’il me donne alors que je suis novice en tant qu’entraineur. Je les remercie aussi de m’avoir permis de passer mes diplômes. 

Bilan de l’Académie

Bilan de l'académie

Aujourd’hui, c’est Arthur BARRIÈRE, responsable de l’école de foot, qui a accepté de nous donner son point de vu sur la saison en cours au FCBJ suite à l’arrêt des compétitions. 

________________________________________________________________________

Quel est ton rôle au sein de l’académie ?

Au sein de l’académie je suis responsable de la catégorie U14-U15 et éducateur de l’équipe U15 qui évolue en Régional 1. Je suis également responsable de l’école de foot U6 à U9. Je donne aussi un petit coup de main sur la catégorie U12 de temps en temps.

Est-ce que cette saison ne va pas freiner les joueurs dans leurs formations ?

Forcément c’est une saison très particulière, le contexte n’est pas favorable. Il faut faire preuve d’adaptabilité en tant qu’éducateur pour continuer de travailler avec les moyens qui sont les nôtres actuellement pour préparer au mieux les joueurs à la saison prochaine. Je ne pense pas que la progression des joueurs soit freinée car le contexte nous permet de travailler dans un climat sans compétition, cela favorise un climat d’apprentissage sein pour les joueurs. En revanche, le côté compétition manque à certains joueurs qui ont besoin de ça pour se donner à 100%.

Comment garder les joueurs concernés ?

Pour garder les joueurs concernés en cette période un peu compliquée je pense qu’il est primordial de proposer un maximum de séances aux joueurs en orientant un peu les séances de façon ludique afin que les joueurs soient toujours intéressés et motivés à l’idée de venir même si la compétition manque à beaucoup. Je pense également que la dynamique de groupe est très importante. Sur la catégorie U14-U15 depuis l’arrêt des compétitions nous avons un taux de présence en séance très important ce qui montre que le groupe vit bien. Sur l’école de foot le taux de présence en séance est également très important et je remercie fortement tous les éducateurs de l’école de foot qui œuvrent pour ça chaque semaine.

Est-ce qu’une saison écourtée comme cette année va changer l’approche de la formation ?

Non cette année écourtée ne change en rien l’approche de la formation au club.

Quel est l’objectif de formation du club ?

L’objectif de la formation au club est très clair et marqué : former et fidéliser les joueurs depuis les petites catégories afin à terme d’alimenter l’équipe fanion qui évolue en N3 et peut être plus haut dans les années à venir je l’espère. Pour cela le club a mis en place son projet sport étude qui démarre la saison prochaine. C’est un projet très important afin de pouvoir proposer à nos joueurs lycéens un triple projet à la fois sportif, scolaire et éducatif ce qui devrait tendre vers un niveau de pratique plus élevé à moyen terme (U17 National). 

Je pense que d’autres projets suivront par la suite également.

L’idée est de renouveler ce qui c’est passé il y’a quelques années avec la montée de l’équipe fanion de DH à CFA 2 avec plus de 80% de joueurs issus de l’académie, une immense fierté pour le club.

________________________________________________________________________

Merci à Arthur d’avoir pris le temps de répondre à nos questions ! 

Interview d’Antoine Bon

1 contre 1 avec Antoine Bon

Cette semaine, rendez-vous avec notre milieu de terrain N3 !

A quel poste joues-tu et depuis combien de temps es-tu au club ?

Je joue milieu de terrain et je suis arrivé au club cet été.

Raconte-nous ton parcours en tant que joueur ?

J’ai commencé le foot à la Muroise Foot, le club de mon village, ensuite je suis allé à l’AS Saint-Priest pendant 8 ans. Puis le FBBP01 m’a recruté, j’ai fais 2 saisons là-bas et ensuite j’ai rejoins Jura Sud Foot pour jouer pendant 3 saisons en National 2 avant de rejoindre le FC Bourgoin-Jallieu cet été.

Comment vis-tu cette saison ?

Mal, on se dirige vers une saison blanche alors qu’on était dans la course à la montée. C’est frustrant. Avec l’accumulation des arrêts prématurés de la saison dernière et de cette saison ça commence à faire beaucoup. On a tous envie de rejouer une saison pleine.

Comment est-ce que tu gardes la forme dans cette période sans compétition ?

Je suis coach sportif et d’électrostimulation à domicile donc je me fais des séances d’électrostimulation pour garder le rythme et la forme.

Quels sont tes objectifs pour la saison prochaine ?

Mes objectifs personnels c’est de pouvoir enchaîner les matchs et d’être le plus décisif possible pour l’équipe. Et l’objectif collectif c’est la montée en National 2.

Est-ce que tu envisages une reconversion dans le foot après avoir été joueur ?

Non je ne pense pas, j’ai déjà mon entreprise de coaching à domicile.

Retrouvez Antoine sur Instagram !

[Communiqué]

Communiqué

  • Au vue de la crise sanitaire actuelle, le FCBJ a décidé de suspendre toutes ses activités sportives ce jour.
  • Les entrainements, les stages ainsi que les détections sont arrêtés jusqu’à nouvel ordre.
  • Les communiqués successifs des différentes instances nous laissaient dans le doute ou le choix d’agir. Chacun peut évoquer de bons arguments économiques, sociaux, sportifs mais la Situation Sanitaire est ALARMANTE. En effet, le nombre de cas Covid augmente un peu plus chaque jour. 
  • Le FCBJ, pensionnaire de N3, fort de tous ses licenciés et dirigeants, doit se montrer RESPONSABLE. Pour ne pas avoir à connaitre un confinement plus drastique, le gouvernement fait appel au CIVISME de chacun, alors montrons l’exemple.
  • Certes c’est avec beaucoup de regrets et de tristesse que nous agissons ainsi, comprenez le bien.
  • Fort de l’esprit d’équipe qui règne au sein de notre club, nous espérons que chacun fasse preuve de bon sens et d’engagement afin de traverser au mieux cette crise. 

Prenez bien soin de vous et de vos proches.

Continuez d’appliquer les gestes barrières.

Interview de Jeannot Koffi

1 contre 1 avec Jeannot Koffi

C’est un nouveau mois de l’année qui commence mais les interviews des joueurs continuent ! Cette semaine c’est au tour de Jeannot Koffi, défenseur du groupe N3.

Quel âge as-tu et à quel poste joues-tu ?

J’ai 31 ans et je joue défenseur central.

Raconte-nous ton parcours en tant que joueur ?

J’ai commencé le foot à la Duchère, après je suis parti au LOSC puis à Feyzin. Ensuite j’ai fais Bords de Saône, Vaulx-en-Velin, Saint-Priest. Après ça je suis retourné à la Duchère en National. Je suis ensuite allé à Andrézieux, et cette année je suis donc ici au FC Bourgoin-Jallieu.

Comment s’est faite ton arrivée au FCBJ ?

Ca s’est fait naturellement, j’ai reçu un coup de fil de Jérémy Clément, avec qui j’ai bien parlé du projet du club. J’ai adhéré à ce projet et ça s’est fait naturellement. Jessim Mahaya, qui avait signé, m’a aussi parlé de Bourgoin et je l’ai suivi tout simplement.

Comment vis-tu cette saison ?

On vit la saison très mal, le championnat s’est arrêté. Ca fait la deuxième saison où le championnat s’arrête comme ça donc on le vit très difficilement, d’autant plus qu’on est premier et qu’on avait pour objectif de monter. Sinon c’était un très bon début de saison, on avait bien démarré. Donc là on le vit tous très mal.

Quels sont tes objectifs pour la saison prochaine ?

Pour l’instant aucun, c’est très difficile de se projeter. Là on vit au jour le jour, c’est compliqué de se projeter, on sait pas quand on pourra rejouer et si on pourra faire une saison pleine, donc c’est compliqué de se projeter pour le moment.

Est-ce que tu envisages une reconversion dans le foot après avoir été joueur ?

Oui c’est quelque chose que j’envisage, j’y pense de plus en plus. J’espère apporter mon expérience au plus jeunes et pourquoi pas conseiller des joueurs plus jeunes. Donc oui bien sûr c’est quelque chose que j’envisage dans le temps.

Merci à Jeannot d’avoir prit le temps de répondre à nos questions, rendez-vous la semaine prochaine !

Retrouvez Jeannot sur Instagram !

Interview de Jessim Mahaya

1 contre 1 avec Jessim Mahaya

A chaque jeudi son interview, et aujourd’hui c’est notre milieu offensif qui répond à nos questions !

Quel âge as-tu et à quel poste joues-tu ?

J’ai 28 ans et je joue milieu offensif, soit dans l’axe soit sur le côté gauche.

Raconte-nous ton parcours en tant que joueur ?

J’ai commencé en débutant et poussin à Givors, la ville où je suis né.

Ensuite je suis parti au CASCOL FC, 1 an en benjamin.

J’intègre l’Olympique Lyonnais 1 an aussi, puis je retourne au CASCOL FC 2 ans. En U14 je pars à l’AS Saint-Étienne pendant 6 ans, jusqu’à donc mes 20 ans.

Je rate de peu le contrat professionnel. Suite à ça je pars à Lyon la Duchère en National 2 (aujourd’hui Sporting Club de Lyon).

Par la suite le Royal White Star m’appelle, un club de 2ème division en Belgique que je rejoins. Puis je vais à Rodez en National 2. Je pars ensuite en Ligue 1 Algérienne avant de rentrer en France, à l’AS Saint-Priest plus précisément. J’y suis resté 5 ans et aujourd’hui me voilà au FCBJ.

Comment as-tu intégré le club ?

J’ai intégré Bourgoin grâce au discours de Jérémy Clément, mon coach actuel que j’ai connu à Saint-Étienne. Kévin Ferrari lui a dis que je pouvais être intéressé, il m’a appelé et le projet m’a beaucoup plu.

Comment vis-tu cette saison ?

C’est franchement pas évident. Longue coupure l’année dernière, cette année on reprend un peu puis de nouveau on arrête. C’est galère, on s’entraîne sans avoir de compétition, c’est frustrant.

Que fais-tu pour garder la forme dans cette période sans compétition ?

Pour le moment on s’entraîne encore avec le club, puis en dehors de ça je vais faire des footings ou d’autres sports comme du tennis ou du paddle, histoire de changer un peu du foot.

Quels sont tes objectifs pour la saison prochaine ?

Toujours les mêmes, jouer la montée et être le plus décisif pour l’équipe.

Est-ce que tu envisages une reconversion dans le foot après avoir été joueur ?

C’est pas encore à l’ordre du jour mais un poste de recruteur me dirait bien !

Merci à Jessim d’avoir répondu à nos questions et rendez-vous la semaine prochaine pour une nouvelle interview de joueur !

Retrouvez Jessim sur Instagram !