À la rencontre de notre partenaire – Berges du Rhône Investissement / MTC Immo

À la rencontre de notre partenaire - Berges du Rhône Investissement / MTC Immo

Il y a plusieurs semaines, nous nous sommes rendus chez un de nos jeune partenaire. L’occasion de les mettre à l’honneur et d’en apprendre davantage sur cette entreprise.

Pouvez-vous présenter votre entreprise ?

Je m’appelle Nicolas Cuny, je suis président de la Holding MTC Immo et associé à Berges du Rhône investissement. 

Je suis Mathias Panetta, président de la société Berges du Rhône Investissement créée en 2020. Nous sommes 4 associés et nous sommes en plein développement. Nous agissons sur le marchand de bien, lotissement, aménagement foncier. 

Qu'apporte le partenariat à votre entreprise ?

C’est plutôt pour étendre la notoriété de notre société à des secteurs sur lesquels nous n’étions pas implanté.

Pourquoi avoir choisi de soutenir le FCBJ ?

Nous connaissons Fabrice, membre du staff de l’équipe N2, qui nous a mis en lien avec Djemal et Dylan. Nous avons alors souhaité soutenir le projet du club.

Quelles sont les valeurs que vous et votre entreprise, partagez avec le club ?

Les valeurs que nous partageons avec le club c’est la gagne, les émotions et les valeurs humaines.

Quel est votre meilleur souvenir avec le club ?

Le match de la montée est notre meilleur souvenir avec le club. C’était un très gros match avec une énorme ambiance au stade. 

Un grand merci à Nicolas et Mathias pour leur accueil.

#GRANDIRENSEMBLE

« Prendre 3pts dans un match compliqué »

"Prendre 3pts dans un match compliqué"

Le week-end passé, nos berjalliens ont livré une rencontre en 2 temps face au Téfécé, quel est ton retour sur ce match ?

Dans un premier temps, ce n’était pas un match hyper simple parce que cette équipe de Toulouse avait à cœur de remporter son premier succès et on semblait être la proie idéale. Cette équipe nous a mis en difficulté sur au moins la première mi-temps, c’est dommage que nous n’ayons pas porté davantage le danger sur les séquences où on a su ressortir proprement le ballon. Globalement, il ne s’est pas passé grand-chose sur cette première mi-temps, hormis cette petite erreur technique qui offre l’opportunité à nos adversaires de nous passer devant. On rentre aux vestiaires avec le sentiment qu’on en avait pas fait assez, mais qu’en même temps, il ne s’était pas passé grand-chose, même si eux y avait mis beaucoup d’énergie. On avait le sentiment de pouvoir renverser la rencontre au cours du 2e acte, ce qu’on est parvenu à faire même si on aurait pu réussir à le faire plus rapidement. Après ce but-là, le match a été très saccadé, beaucoup d’interruptions, du rythme par séquence, sans jamais réussir à remettre l’intensité du début de seconde période. Un second acte saccadé et notamment ponctué par cette double expulsion en fin de match d’un joueur de chez eux et d’A. SEJALLON, expulsion que je trouve incompréhensible après avoir revue les images d’ailleurs. Un match un peu particulier qui ne ressemblait pas vraiment à un match de N2. Sur la 2e mi-temps, on a les opportunités pour faire le 2-1, ils en ont aussi, il y a un goût d’inachevé dans ce match, car j’ai l’impression qu’on s’est tiré une balle dans le pied en première mi-temps et qu’en 2e mi-temps ça a été plutôt bien jusqu’au but puis après ce n’a plus été réellement du football.

Malgré une déception compréhensive, ce résultat porte la série à 3 matchs sans défaites et à un total de 8pts sur 15 depuis la reprise. Es-tu satisfait de ce début d’année 2024 ?

Ça aurait été en début de saison, oui, je t’aurais dit que c’était intéressant, mais aujourd’hui, on est à la course aux points. Je me dis que comme à Fréjus, on aurait pu saisir notre chance lorsqu’elle s’est présenté et remporter le match, malgré un match mitigé, on aurait pu et dû repartir avec les trois points. On n’a pas su aller au bout de notre projet, c’est que partie remise, ce n’est pas totalement négatif, car on a quand même eu les vertus pour revenir au score. Il en manque encore pour prendre plus de points, on est à la course aux points donc 8 points, c’est insuffisant dans notre course au maintien, il nous en faut davantage.

Ce samedi, réception du Toulon SC, lors du match aller, la rencontre avait basculé en leur faveur sur des détails, qu’avait-il manqué à nos hommes pour faire basculer la rencontre en notre faveur ?

On avait fait plutôt un bon match, mais on s’était fait punir sur une perte de balle aux 20 mètres qui a vite été sanctionnée. Ensuite on a fait la course au score avec des occasions encore une fois pour le faire, mais on n’y était pas parvenue. Il y avait l’expulsion, là aussi injustifiée de F. NIANG qui nous avait mis encore plus en difficulté et qui avait renforcé cette équipe de Toulon. On avait fait un match plutôt complet, mais qui n’avait pas été récompensé, on était dans une série de match où rien ne nous souriait. On s’attend à un match tout autant difficile, ils viennent de concéder leur première défaite à domicile 2-1 face à Thonon, un match plutôt engagé avec des caractéristiques bien précises de cette équipe. Une équipe qui sait jouer au ballon, mais qui sait également répondre présent dans l’impact physique, avec un jeu direct notamment sur DIALLO qui est un très bon joueur capable de garder, fixer pour ses partenaires, etc. Je pense qu’on est averti sur tous les points forts de cette équipe, même si elle en a beaucoup d’un point de vue individuel et collectif. On s’attend à un gros match et ce même si on sera privé de nombreux joueurs : A. SEJALLON suspendu, S. BEN AMAR et M. DIAW blessé. On va monter une équipe qui ne sera peut-être pas celle espérée, mais on fera en sorte qu’elle soit tout aussi compétitive qu’elle l’a été face à Chamalières il y a 15 jours.

Les deux prochains matchs qui se profilent se joueront à domicile, c’est le bon moment pour lancer une série ?

On est à la chasse aux points donc oui c’est bien d’être dans une série positive, actuellement on est dans une série plutôt positive, mais encore une fois pour qu’elle le soit réellement, il nous faut les trois points. Prendre trois points face à Toulon puis face à Grasse sera un objectif même si ça sera des matchs difficiles et compliqués face à des gras adversaires de la poule.

Lors du dernier match à domicile, nos supporters avaient su pousser nos berjalliens dans les moments creux de la rencontre, c’est un plus quand on est joueur de se sentir pousser comme cela ?

Oui, je le répète, Rajon c’est sympa quand le public est derrière ses joueurs et que ça leur permet de supporter les moments difficiles et quand il faut faire le dos rond leur permettre de traverser ces passages, être encouragé sur les phases offensives quand on est capable de faire les différences. Le public aide les garçons à aller au bout d’eux-mêmes et à aller chercher un résultat positif.

3 points importants pour nos U16 !

3 points importants pour nos U16 !

Résumé du match : 

Samedi, nos U16 se sont déplacés sur le terrain du PUY FOOT 43.

Une entame de match en notre faveur avec une erreur du défenseur adverse qui manque sa passe. Cela nous permet d’ouvrir le score, 0-1 dès la première minute. Quelques minutes plus tard, nous manquons de doubler. Notre défense n’est pas au niveau et nous nous faisons souvent déséquilibrer sur les côtés et subissons beaucoup de centres et d’actions dangereuses. A force de subir et de reculer, on essuie une frappe qui vient se loger sur la gauche de notre gardien . Les joueurs du Puy étant sur une bonne dynamique, continuent à nous assaillir et sur un centre, leur joueur, seul, vient doubler, 2-1.

Retour au vestiaire pour remonter les troupes. Le début de la deuxième mi-temps n’est guère plus concluant. Au fil du match, les joueurs, petit à petit, reprennent le lead. On gagne un coup franc au milieu de terrain. Notre joueur le frappe direct. Le  ballon vient rebondir devant les 6 mettre adverses et fini au fond des filets, 2-2. Il ne reste plus beaucoup de temps et les deux équipes poussent … à 5 minutes de la fin du temps règlementaire notre joueur tente une frappe entrée de surface qui est légèrement contrée. La défense adverse tremble, nous repassons devant, 2-3. La fin du match est une bataille contre le temps que nous finirons par  remporter . Les 3 points étaient très importants pour l’équipe.

Le mot du coach :

« Bravo aux joueurs qui ont su rebondir en deuxième mi-temps. Nous devons continuer à accrocher les équipes au- dessus de nous, en espérant que cette victoire redonne une dynamique positive en termes de points . »

#GRANDIRENSEMBLE

« Prendre 3pts dans un match compliqué »

"Prendre 3pts dans un match compliqué"

Ce week-end déplacement à Toulouse, une équipe située en bas du classement, avec seulement 4 points. À quelle type de rencontre t’attends-tu ?

Un match difficile, comme à l’aller. Ça va être un match compliqué face à une belle équipe de Toulouse qui nous avait posé de nombreux problèmes, notamment offensivement, par la qualité individuelle des joueurs, par leur vitesse, leur capacité à prendre la profondeur. Il y avait une forme de culot dans cette équipe qui était plutôt plaisant et qui nous avait mis en difficulté. Je pense qu’ils sont toujours là dedans, même si ça ne se reflète pas spécialement dans les résultats. Ça ne sera pas un match facile dans tous les cas.

Suite aux différents résultats de la dernière journée, une grosse bataille se dessine pour le maintien avec quatre équipes à 15 points. Comment tu l’abordes ?

Je suis focalisée sur le maintien, j’évite de trop regarder le classement, ça peut être une pression supplémentaire, anxiogène. Je sais que quand je gagne et que je prends trois points, mon équipe se repositionne dans le classement, comme on a su faire contre CHAMALIERES. Mon objectif est de prendre les matchs les uns après les autres et fixer comme objectif de les gagner à chaque fois. On y arrivera peut être pas tout le temps, certainement même qu’on ne les gagnera pas tous mais ça demeure un objectif pour nous et qui plus est ce samedi face à Toulouse parce qu’on sait que c’est des équipes qui sont comme nous dans le bas du classement et il est important de prendre les trois points. Encore une fois, ça ne sera pas facile. 

Le groupe se déplace donc à Toulouse. Avec un week-end de repos la semaine dernière et une victoire lors du dernier match contre CHAMALIERES, les conditions ne seraient-elles pas parfaite pour réaliser une belle performance contre la réserve du TéFéCé ?

Je ne sais pas. Le TéFéCé a fait un match, ils sont restés dans une forme de rythme. Nous on a plutôt pris l’option de laisser les joueurs au repos parce qu’ils me semblaient un peu émoussé physiquement, on avait eu deux matchs difficiles contre FREJUS et CHAMALIERES. C’est un pari que j’espère gagnant, en ayant recharge un peu les batteries. J’ai pas de vérité là dessus, seul la vérité du terrain comptera. On découvrira tout ça samedi soir. Ils ont peut être plus de rythme que nous mais nous on aura peut être plus de fraîcheur. 

 

À la rencontre de notre partenaire – MEVLANA

À la rencontre de notre partenaire - MEVLANA

Il y a plusieurs semaines, nous nous sommes rendus chez notre partenaire MEVLANA. L’occasion de mettre à l’honneur un de nos partenaires et d’en apprendre davantage sur cette entreprise.

Pouvez-vous présenter votre entreprise ?

Je m’appelle Vedat DEMIR, je suis gérant de la superette Mevlana. Nous sommes installés depuis 2004 sur Bourgoin-Jallieu. Nous proposons tout ce qui est boucherie traditionnelle, et produits alimentaire. Nous sommes ouvert tous les jours, le week-end compris. Nous servons les particuliers mais aussi les professionnels, les associations et les collectivités de la région. Enfin, nous assurons le service de livraison pour les professionnels. Nous essayons de répondre au mieux à tous les besoins pour satisfaire tout le monde.

Qu'apporte le partenariat à votre entreprise ?

Notre partenariat avec le FCBJ nous apporte de la visibilité, des clients locaux et de la publicité pour notre entreprise.

Pourquoi avoir choisi de soutenir le FCBJ ?

Je suis commerçant de la ville de Bourgoin-Jallieu donc c’était important pour moi de leur apporter mon soutien.

Quel est votre meilleur souvenir avec le club ?

Le match de la montée l’année dernière est mon meilleur souvenir avec le club. C’était un très gros match avec une énorme ambiance au stade. 

Un grand merci à Mr DEMIR pour son accueil.

#GRANDIRENSEMBLE

Nos U17 ne tremblent pas !

Nos U17 ne tremblent pas !

Résumé du match : 

Nos Berjalliens prennent rapidement pris le contrôle du milieu de terrain en créant un réseau de passes à l’intérieur du jeu et en faisant circuler le ballon pour trouver les décalages. L’adversaire recule, et positionne son bloc devant sa surface et créé une forte densité défensive dans l’axe. Nos ciels et grenats réussis tout de même à trouver des décalages sur les côtés. Par 2 fois, notre latéral droit Evan Etienne déborde et adresse des centres qui n’ont pas pu être déviés dans le but. Par 2 fois également notre latéral gauche Lucas Griffon adresse des centres qui sont  interceptés par la défense. A la 20ème minute, Lorenzo Florio intercepte une relance du gardien, accélère, élimine un défenseur et bas le gardien à bout portant : 1-0. La domination des visiteurs a permis de  procurer de nombreuses situations de tirs (dans l’axe) et des corners (sur les côtés). C’est sur un corner de Basile Voiland à la 35ème minute que Lucas Griffon marque le 2ème but : 2-0 et permet à l’équipe de rejoindre le vestiaire avec la satisfaction d’avoir réalisé une bonne performance. Au retour des vestiaires Alain Sing décide de remplacer Théo Madodé par Simon Rey et Farès Zeboudji par Jalel Ihsani pour répartir les temps jeu. L’équipe de Balmes est revenue sur le terrain avec des intentions plus agressives, essayant d’imposer des duels physiques sur des longs ballons. Le réseau de place est rapidement remis en place mais de manière moins fluide en raison d’erreurs techniques, de joueurs qui portaient trop le ballon ou de joueurs moins mobiles. A la 55ème minute, Gaspard Houzet accèlère dans l’axe, trouve Basile Voiland en appui qui remet en une touche, Gaspard finit par une frappe enroulée dans la lucarne : 3-0. Quelques minutes après, Gaspard rend la pareil en trouvant Basile dans l’intervalle qui perd son face à face. A la 70ème minute, Lyamine Slimani fait son entrée en jeu pour apporter plus de vitesse sur notre côté gauche qui s’était assoupi. 75ème minute, Lyamine est trouvé dans l’intervalle, réalise une accélération et finit par un tir détourné par le gardien. 80ème minute, Lyamine accélère de nouveau sur le côté gauche et centre pour Gaspard qui finit de la tête à bout portant : 4-0. Nos Berjalliens concluent donc une deuxième victoire en autant de matchs dans ce championnat de U17 D2.

Le mot du coach :

« Après un mois de janvier difficile au cours duquel les joueurs ont absorbé une grosse charge de travail athlétique, l’équipe a bien entamé sa 2ème partie de saison en D2 et respecte sa feuille de route. Les joueurs sont en progression et prennent du plaisir à jouer ensemble… A poursuivre »

#GRANDIRENSEMBLE

À la rencontre de notre partenaire – LE DAUPHINÉ

À la rencontre de notre partenaire - LE DAUPHINÉ

Il y a plusieurs semaines, nous nous sommes rendus chez notre partenaire Le Dauphiné Libéré. L’occasion de mettre à l’honneur un de nos partenaires et d’en apprendre davantage sur cette entreprise.

Pouvez-vous présenter votre entreprise ?

Le Dauphiné est un journal quotidien, présent depuis plus de 70 ans sur le territoire du Nord Isère.

Qu'apporte le partenariat à votre entreprise ?

De belles rencontres, notamment grâce aux petits déjeuners partenaires ou aux afterwork, ça permet d’entretenir le réseau et d’en avoir davantage en local.

Pourquoi avoir choisi de soutenir le FCBJ ?

Pour nous c’est naturel d’être partenaire d’un club sportif au niveau de la proximité ça rejoint les valeurs de notre entreprise.

Quelles sont les valeurs que vous et votre entreprise, partagez avec le FCBJ ?

La cohésion d’équipe, l’esprit de combativité, ne jamais rien lâcher dans la difficulté et également la proximité avec le territoire.

Quel est votre meilleur souvenir avec le club ?

La montée en N2 l’année dernière évidemment !  

Un grand merci à Gérald et Laurence pour leur accueil.

#GRANDIRENSEMBLE

Dans le temps additionnel pour nos U18 !

Dans le temps additionnel pour nos U18 !

Résumé du match : 

Dés l’entame nous assistons à un match avec beaucoup d’intensité. 2 équipes complètement différentes puisque nos berjalliens optent pour une maîtrise de et un jeu passant sur les côtés tandis que les stéphanois préfèrent quant à eux un jeu plus direct. Beaucoup de duels dans ce 1er quart d’heures notamment gagner par nos joueurs et c’est à ce moment là que sur un bon décalage, Ylan Etienne bien décalé aux abords de la surface sur son côté gauche décida de frapper directement, bien repoussé par le gardien adverse. Dans la minute qui suit, le même décalage du côté droit cette fois-ci, Mamadou Sall, très remuant sur son côté, croisa sa frappe qui heurta le poteau. A la 20ème minute Djibril Chaib-Draa notre numéro 10 dans ce match remporte son duel aux abords de la surface adverse et en profite pour rentrer dans celle-ci mais une nouvelle fois le gardien Stéphanois repousse le ballon, il y avait peut-être mieux à faire, en effet Mohamed Bangoura était seul en retrait. La mi-temps approchait et juste avant le coup de sifflet, une balle en profondeur sur le numéro 9 des Verts, celui-ci en profita pour gagner son duel dans un premier temps contre un défenseur berjallien, rentrer dans la surface et se faire crocheter, l’arbitre siffle donc pénalty ! C’est alors que Esteban Andreas fit parler sa qualité dans cette catégorie qu’il affectionne particulièrement et se détendait bien pour garder sa cage inviolée. La 2ème mi-temps ne baissa pas en intensité, il a eu beaucoup moins d’occasions puisque les dernières passes était bien moins ajustées mais cela n’enlevait en rien le très bon match que les spectateurs ont pu assister. Beaucoup de coups de pieds arrêtés, très souvent bien tirés des 2 côtés, comme ce cafouillage à la 80ème minutes dégagé in extremis avec détermination par nos joueurs. Nous rentrons alors dans le temps additionnel et sur un long dégagement de notre gardien plein axe le duel gagné par Mohamed Bangoura de la tête en profondeur lança Ylan Etienne qui prit de vitesse le défenseur et loba avec sang froid le gardien, 1-0 ! Le FCBJ remporte ce match et 3 points qui font du bien au classement. 

Le mot du coach :

« Nous avons assisté à un match d’une grande intensité, digne du niveau R1, je suis content pour les joueurs et fier que nous remportions ce match contre une belle équipe Stéphanoise classée 2ème avant le coup d’envoi. Nos joueurs commencent à comprendre le sérieux et l’exigence que requiert ce niveau de compétition et nous avons été récompensé. Remettons nous très vite au travail car l’objectif est loin d’être atteint et nous recevrons dès le week-end prochain Annecy, le leader de la poule ! »

#GRANDIRENSEMBLE

À la rencontre de notre partenaire – DECATHLON

À la rencontre de notre partenaire - DECATHLON

Il y a plusieurs semaines, nous nous sommes rendus chez notre partenaire Decathlon. L’occasion de mettre à l’honneur un de nos partenaires et d’en apprendre davantage sur cette entreprise.

Pouvez-vous vous présenter et présenter votre entreprise ?

Je m’appelle Corentin et je suis directeur adjoint de Decathlon Bourgoin-Jallieu.

Le magasin existe depuis 1998 et compte aujourd’hui environ 65 collaborateurs qui permettent à toute votre zone de vie de partager notre passion du sport sur toute une multitude de sports allant des sports outdoor comme la montagne, la randonnée, le ski aux sports urbain comme la mobilité, le cycle et en allant bien évidemment jusqu’aux sports collectifs comme le rugby et le foot qui sont 2 clubs importants de la région. 

Qu'apporte le partenariat à votre entreprise ?

C’est hyper important de pouvoir se dire qu’on accompagne un maximum de personnes qui ont envie de faire du sport dont du football et plus localement à Bourgoin-Jallieu. Il y a une vraie volonté de pouvoir parler à tous, et je pense que le Foot pour Tous proposé par le club, ressemble à la mentalité de Decathlon en proposant le sport à tout le monde, avec n’importe quel moyen, n’importe quel budget, peu importe la culture, l’origne …  C’est parfaitement les valeurs de Décathlon : rendre le sport accessible au plus grand nombre. 

Pourquoi avoir choisi de soutenir le FCBJ ?

Très naturellement puisque l’idée est de s’engager dans les différents clubs locaux. On a également un partenariat avec le club de rugby et tout naturellement il y a eu cette envie de soutenir le foot. C’est le sport populaire par excellence donc quoi de mieux de pouvoir les accompagner localement.

Quelles sont les valeurs que vous et votre entreprise, partagez avec le FCBJ ?

Premièrement, rendre le sport accessible à tous. Deuxièmement,  faire bouger le monde par le sport, c’est à dire faire adhérer des gens à la pratique sportive. Enfin, être acteur de ce qu’on veut faire pour l’environnement, être acteur de la réinsertion, de l’inclusion. Toutes ces valeurs là qui sont finalement très humaines à travers un point central qui est la passion du sport.

Quel est votre meilleur souvenir avec le club ?

C’est l’année dernière quand je suis allé voir un des derniers match de la saison, que l’objectif était d’être toujours invaincu sur la saison pour pouvoir jouer la montée. C’était un match avec de l’ambiance, j’ai passé un super moment. 

Un grand merci à Corentin pour son accueil.

#GRANDIRENSEMBLE