Fallou NIANG signe au FCBJ !

Fallou NIANG signe au FCBJ !

Fallou Niang en présence des deux présidents Kolver Djemal et Suyun Osman

Le milieu de 27ans, Fallou Niang, rejoint le clan des Ciels et Grenats

Fallou Niang est né le 1er mai 1995 à Thiès au Sénégal. Âgé de 27ans, ce droitier évoluant au milieu de terrain est un joueur vif, dynamique et doté d’une grosse activité au milieu de terrain. Mesurant 1m72, il fut dans le passé un ancien international Sénégalais chez les équipes jeunes. 

Son parcours :

F. Niang a commencé ses premiers pas dans le monde du football au Sénégal. En 2013, il quitte son pays natal pour rejoindre la Belgique. Il évoluera pendant un an avec les U21 du KAS Eupen. En 2015, il rejoint un club historique du championnat tunisien : le CS Sfaxien. Durant son passage, il y effectuera 39 matchs. Le 3 août 2017, il s’engage avec Châteauroux. En 2 ans, il jouera un total de 13 matchs (8 la première saison et 5 la deuxième saison). Lors de la saison 2018-2019, Fallou est prêté au Puy Foot 43 évoluant en National 1 et dispute 14 matchs sur cette saison. Lors de l’intersaison 2020-2021, il arrive à Hyères en provenance de Châteauroux. Il y sera un des joueurs cadres du début de saison 2021-2022.

Les raisons de son choix :

Je me suis retrouvé sans club à la fin de la saison. Un ami à moi du Puy Foot 43 m’a parlé du projet Berjallien. Donc pour moi c’était normal de venir à Bourgoin pour permettre au club d’atteindre ses objectifs de la montée en National 2. Bourgoin est un bon club qui joue la montée. C’est donc la raison pour laquelle je suis venu au FCBJ.

Ses objectifs :

Pour les objectifs, que ce soit au niveau collectif et individuel, c’est clairement la montée. Sur le côté personnel, il y a évidemment l’objectif de jouer un maximum de match, tout en étant compétitif. 

Bienvenue au FCBJ Fallou !

#TOUSFCBJ

Nathan Tanard devient Ciel et Grenat !

Nathan Tanard devient Ciel et Grenat !

Nathan Tanard en présence des deux présidents Kolver Djemal et Suyun Osman

Le défenseur de 25ans, Nathan Tanard, s’engage avec le FCBJ 

Nathan Tanard s’engage officiellement avec le FCBJ. Arrivant du GOAL FC, il viendra donc renforcer le secteur défensif de la formation Berjallienne. Nathan sera donc un nouvel élément fort de cette équipe Iséroise.

Son parcours :

Nathan commence très tôt le football. À l’âge de 4ans, il effectue ses débuts avec le ballon rond, à Francheville. Il décide par la suite de continuer sa carrière à Oullins Cascol pendant 2ans. Il s’engage ensuite pendant 4ans à l’Olympique Lyonnais. Lors du passage au terrain à 11, il retourne dans son ancien club d’Oulins Cascol pendant 2 saisons. En U17, il s’engage du côté de Domtac. Il y effectuera 2 saisons en U17, 2 saisons en U19 et finira son aventure à Domtac avec 2 années dans le groupe séniors. Après son passage à Domtac, il décide de rejoindre le club de Limonest afin d’intégrer la réserve sénior qui évolue au niveaux Régional 1. À la trêve, il intègre le groupe National 3. L’année suivante, il décide de poursuivre l’aventure dans le groupe N3 de Limonest. Et signe ensuite dans l’Ain dans le club de Bourg en Bresse 01 avec l’équipe National 1. L’année dernière il rejoint le GOAL FC où il évoluera avec la National 2.

Les raisons de son choix :

Le projet de Bourgoin m’a plus et je connais quelques joueurs de l’effectif comme Sofiane Atik lorsque je jouais à Bourg en Bresse, Aziz Bouzit lors de mon passage à Limonest, Alexandre Roselli puisque il a aussi joué dans les équipes jeunes de l’Olympique Lyonnais. Je ne voulais pas rester un an sans club.

Ses objectifs : 

Pour les objectifs collectifs, le principal s’est forcément la montée car je pense qu’il y a une très grosse équipe. Et pour le côté individuel, c’est de retrouver de la condition et d’avoir le plus de temps de jeu possible en étant décisif. 

Le FCBJ laisse des points à l’extérieur

Le FCBJ laisse des points à l'extérieur

Après deux semaines d’affilé en Coupe de France, les Berjalliens retrouvaient leur championnat de National 3. Un match qui ne sait pas passé comme prévu puisque que les Ciels et Grenats ont dû se contenter d’un match nul. Ambitieux, ils n’avaient que pour principal objectif de revenir avec la victoire.

1ère mi-temps : un match fermé

C’est parti à Maurice Rousson ! Les deux équipes mettent du temps à rentrer dans leur match. C’est seulement à la 15ème minute de jeu que les Berjalliens commencèrent à prendre petit à petit le dessus sur leur adversaire mais les locaux défendaient avec un bloc bas. À la 20ème minute le gardien Forézien se voit sortir une belle parade sur une frappe de S. Atik. Le jeu se calme est redevient comme au début du match. C’est à la 40ème minute de jeu que les visiteurs vont se créer la deuxième grosse occasion du match mais malheureusement Y.Mecheri ne conclut pas. Les deux équipes en resteront donc là pour cette première partie.

2ème mi-temps : à l’image de la première

Ce sont donc les locaux qui donnent le coup d’envoi de la rencontre. Les Berjalliens commencent leur seconde période avec un bon pressing puisque le ballon est récupéré très haut sur le terrain via une touche. La touche est jouée rapidement ce qui permet à S.Atik de centré ce ballon mais celui-ci est repoussé par la défense. Les locaux défendent très bas, les Ciels et Grenats n’arrivent pas à se créer d’occasions et son pourtant largement dominateur en termes de possession. L’entrée de M.De Jacob à la 60ème minute de jeu permet d’apporter plus de vitesse dans le couloir et de multiplier les centres. Celui-ci va même provoquer une faute excentrée et obtenir donc un coup bien placé. Ce coup franc est tiré par M; De Jacob qui dépose le ballon au deuxième poteau sur la tête de A.Roselli mais ne parvient pas à cadrer sa tête. Quelques minutes après, toujours M.De Jacob est proche d’ouvrir le score sur une frappe tendu côté opposé mais le gardien se détend bien pour sortir ce tir. En fin de match les Isérois multiplieront les attaques mais malheureusement aucune ne finira aux fonds des filets et donc d’obtenir les 3 points de ce déplacement.  

Zoom sur le match contre l’US Feurs

Zoom sur le match contre l’US Feurs

Place à la 6ème journée de de championnat National 3, les Berjalliens auront donc rendez-vous avec l’équipe du US Feurs ce week-end. Le match se jouera ce samedi 22 octobre à 18h00 au stade Rousson. Nous comptons sur vous pour venir encourager les Ciels et Grenats.

Se remettre la tête au championnat

Après leur match nul 1-1 contre les savoyards du Aix FC , les berjalliens reviennent en championnat pour un match à l’extérieur contre US Feurs. Nos ciels et grenats actuels leader du championnat de national 3 grâce à leur victoire contre 4-0 contre la réserve de Lyon Duchère mais aussi une victoire écrasante 5-0 contre Montluçon Football, nos isérois devront tous de même se méfier de cette formation Foréziennes.

« Relancer la machine qui a fait notre force »

Éric Guichard est revenu en conférence de presse: « Je dirais hormis l’adversaire et la difficulté qu’on aura à jouer cette équipe qui encore une fois va essayer de recréer une dynamique. C’est effectivement un des points d’interrogation sur le match de demain. La Coupe de France c’est la Coupe de France on joue contre des adversaires hiérarchiquement inférieur et donc il faut qu’on relance la machine qui a fait notre force. Une forme de solidité, un retour sur les fondamentaux qui ont été les nôtres sur les 4 premiers matchs de championnats ce qui nous a permis de les aborder de la meilleure des façons. Donc le risque c’est d’avoir perdu ce fil conducteur  donc mon objectif aujourd’hui c’est de ramener l’ensemble de l’effectif là-dedans. »

Un adversaire dur à analyser

L’US Feurs équipe promu de National 3, se trouve actuellement à l’avant dernière position de ce championnat de Nationale 3, les Foréziens ont rencontré des difficultés dans ce championnat puisqu’ils sont encore à la recherche de victoire, après une série de deux défaites contre les actuels 3ème et 5ème du championnat (GFA Rumilly Vallières et le Limonest st Didier). 

 

« Il faut qu’on relance la machine »

"Il faut qu'on relance la machine"

Le bilan de l’US Feurs se résume à deux matchs nuls et deux défaites. A quel genre d’équipes vous vous attendez ?

Un match certainement compliqué ! Effectivement ils n’ont pas démarré le championnat de la meilleur des façons mais c’est une équipe qui accède au niveau National 3. Ils ont certainement des réglages à trouver. Visiblement l’entraineur les a pas tous trouvé puisqu’il a été remplacé. Il y a un nouveau coach donc un nouvel état d’esprit, une nouvelle dynamique. Nous allons découvrir tous cela. Cela augmente le risque d’avoir un adversaire un petit peu compliqué à jouer.

Comment se porte l’effectif au niveau des blessés, des suspendus, … ?

Nous avons un suspendu dans l’effectif, c’est Erwan Kada. Pour les blessés longs durées, il y a toujours Hugo Bretagne et Joël Conçeiçao. Il y a aussi quelque petit bobo. Nous allons faire le point ce soir pour savoir si la totalité du reste de l’effectif est apte à jouer ce match-là

Après deux semaines sans championnat, comment aborder vous le match sur le terrain de Feurs ?

Je dirais hormis l’adversaire et la difficulté qu’on aura à jouer cette équipe qui encore une fois va essayer de recréer une dynamique. C’est effectivement un des points d’interrogation sur le match de demain. La Coupe de France c’est la Coupe de France on joue contre des adversaires hiérarchiquement inférieur et donc il faut qu’on relance la machine qui a fait notre force. Une forme de solidité, un retour sur les fondamentaux qui ont été les nôtres sur les 4 premiers matchs de championnats ce qui nous a permis de les aborder de la meilleure des façons. Donc le risque c’est d’avoir perdu ce fil conducteur  donc mon objectif aujourd’hui c’est de ramener l’ensemble de l’effectif là-dedans. 

Après ce marathon, quel ressenti as-tu sur ce début de saison plutôt réussi ?

Ce n’est pas un marathon, c’est une saison. Je préfère jouer tous les week-ends plutôt que de me dire ce que je vais faire ce week-end et de devoir trouver des matchs amicaux. Donc je suis content d’être toujours qualifié en Coupe de France et puis le championnat c’est quand même notre quotidien. On arrive dans une période qui est toujours un petit peu compliqué avec les premiers froids même si ce n’est pas évident en ce moment. Les terrains qui sont compliqués et les alternances de temps en temps car ça nous arrive de jouer sur un synthétique comme la semaine dernière. On c’était entrainé toutes la semaine sur ce genre de terrain. Cette semaine, on joue sur un terrain en herbe, on sait donc entrainé toute la semaine dessus. Le changement augmente le facteur de risque de blessure donc il y a certainement une fatigue due un petit peu à l’accumulation des matchs mais celle-là je m’en satisfais. Nous sommes attentif, on essaye d’aménager les séances pour que les garçons soient aux meilleures de leur formes quand il rentre le week-end que ce soit en championnat ou en coupe pour gagner. 

Le FCBJ sera présent au 7ème tour !

Le FCBJ sera présent au 7ème tour !

Ce week-end, les Berjalliens avaient rendez-vous avec le FC Lyon afin de disputer le 6ème tour de Coupe de France. Un match qui s’est bien passé pour le groupe avec une victoire 0-1. Ils seront donc présent pour le 7ème tour de la coupe et connaîtrons leur adversaire ce mercredi à partir de 11h30.

1ère mi-temps : le but de la victoire 

C’est parti au stade Georges Vuillermet ! Le début de rencontre est plutôt calme. Les deux équipes sont dans une phase d’observation. Quelques corners sont joués mais sans grands dangers devant le but. Il faut attendre la 30ème minute pour voir parvenir la première occasion franche de la rencontre. A.Bouzit arrive à éliminer la ligne du milieu de terrain adverse et se retrouve face à la cage et aux défenseurs locaux. Il termine son action par une grosse frappe qui finira par heurter le poteau gauche. Le premier but de la recontre arrivera à la 42ème minute. Sur un coup franc tiré par A.Sejallon, le défenseur du FC Lyon renvoi le ballon sur B.Moumen. Celui-ci va parfaitement incliner son corps pour enchaîner sur une demi-volée du pied-droit qui finit au fond des filets. Les Ciels et Grenats rentrent donc au vestiaire avec un avantage d’un but.

2ème mi-temps : Une défense qui ne lâche pas 

Le match reprend et les locaux reviennent avec la ferme intention de revenir au score. Petit à petit l’intensité augmente. Cela se fait ressentir avec les cartons jaune distribués par l’arbitre. N.Seguin, S.Diallo, S.Atik seront avertis dans ce match. Les Berjalliens multiplient les fautes, ce qui permet aux Lyonnais d’obtenir de bon coup de pieds arrêtés mais les Ciels et Grenats peuvent compter sur leur solide défense et leur gardien R.Jay qui réalise son 4ème cleen sheet de la saison. En toute fin de rencontre les Rhodaniens vont avoir une ultime opportunité d’égaliser sur un coup franc à 40 mètres majs le ballon est capté par R.Jay. L’arbitre siffle la fin de ce match. Le FCBJ est donc qualifié pour le 7ème tour de la Coupe de France.

Zoom sur le match contre FC Lyon

Zoom sur le match contre FC Lyon

Place au 6ème tour de Coupe de France, les Berjalliens auront donc rendez-vous avec l’équipe du FC Lyon ce week-end. Le match se jouera ce samedi 15 octobre à 17h00 au stade Georges Vuillermet. Nous comptons sur vous pour venir encourager les Ciels et Grenats.

Donner le meilleur de sois-même

Les Berjalliens reviennent d’une victoire 1-2 sur la pelouse de Veyle Saône (Régional 3). Leur saison a bien commencé puisque en championnat, les Ciels et Grenats sont invaincus. Tout comme en Coupe de France avec une victoire lors de leur entrée en liste sur le terrain de l’AS Montchat (2-3) , la deuxième sur le terrain de Rhône Crussol (1-2) et donc la troisième à Veyle Saône. Les Isèrois devront tous de même se méfier de la formation lyonnaise.

« Aller loin dans la compétition »

Éric Guichard est revenu en conférence de presse sur son envie de jouer à fond cette Coupe de France : « Je suis un compétiteur, on me propose un adversaire, et même en match amical, je suis là pour le gagner. Donc oui, c’est un objectif. Tant qu’on aura la possibilité d’aller loin dans cette compétition et quel que soit l’adversaire. Il nous faudra donc passer un maximum d’obstacles. Je suis un amoureux de la Coupe de France parce qu’elle m’a donné beaucoup d’émotions, beaucoup de joie et je sais ce que cela peut procurer dans un groupe comme le nôtre et puis ce que cela peut procurer dans un club et puis les spectateurs, les supporters, les parents, les enfants, les amis donc c’est une compétition à laquelle je tiens. »

Un adversaire invaincu également

Leur adversaire du 6ème tour sera donc le FC Lyon. Le FC Lyon est une équipe évoluant en Régional 2 cette saison. Une équipe qui n’a toujours perdu le moindre match avec donc une présence au 6ème tour de la Coupe de France et une victoire en championnat à domicile contre la réserve du GFA Rumilly Vallières (2-0). Le FC Lyon a donc joué un seul match en championnat à cause de son parcours dans cette coupe.

Le FCBJ se qualifie à Veyle Saône

Le FCBJ se qualifie à Veyle Saône !

Ce samedi, les Ciels et Grenats se déplaçaient sur le terrain de Veyle Saône pour le compte du 5ème tour de Coupe de France. L’objectif du groupe était donc d’accéder au prochain tour. C’est chose faite puisque les Berjalliens sont revenus avec une victoire 2-1 à la clef.

1ère mi-temps : Un petit manque de concentration 

Ce sont les Berjalliens qui donnent le coup d’envoi de la rencontre. D’entrée de jeu, les Ciels et Grenats montrent leurs intentions de marquer très vite dans le match. Malheureusement, surpris par un long ballon dans le dos de la défense enchaîné d’un centre en retrait à ras de terre, M.De Jacob pousse le ballon dans sa propre cage. 1-0, 9ème minute. Malgré le but encaissé, les visiteurs ne baissent pas la tête et restent sur la même intention. Les corners se multiplient mais ne sont pas concrétisées. Il faut attendre la 32ème minute pour voir enfin les Berjalliens récolés au score. Sur un ballon piqué d’A.Gonzalez pour M.Benmhida, l’attaquant Isérois conclut l’action par un ballon aussi piqué. 1-1, 32ème minute. Le FCBJ dominera cette fin de première période sans pour autant faire évoluer le score.

2ème : Une maîtrise dans le jeu 

Les Berjalliens recommencent la partie avec les mêmes intentions que la première mi-temps. De nombreuses phases de possession, de nombreux cornes, coups francs,… en faveur des visiteurs. Le gardien adverse multiplie les arrêts mais à la 69ème minute les locaux vont craquer et permettre aux Ciels et Grenats de prendre l’avantage dans cette rencontre. Sur un centre, M.Gunes, fraîchement rentré en jeu 7 minutes avant, centre sur la tête d’A.Gonzalez qui n’a plus qu’à déposer le ballon dans le petit filet opposé. 1-2, 69ème minute. En fin de rencontre, Veyle Saône va pousser pour égaliser. R.Jay va être sollicité à deux reprises sur une tête d’un attaquant de Veyle Saône. R.Jay relâche le ballon, celui-ci revient dans les pieds et adverses qui enchaîne d’une frappe mais cette fois-ci capter par le gardien. En toute fin de rencontre, les Berjalliens vont se faire une petite frayeur avec une frappe du milieu de terrain recevant, à 30 mètres, qui finit sur la barre de R.Jay. Mais le score n’évoluera donc plus. Le FCBJ s’impose donc et accède au prochain tour.   

Zoom sur le match contre Veyle Saône

Zoom sur le match contre Veyle Saône

Cette semaine, les Ciels et Grenats reviennent à la Coupe de France. Ayant pour objectif de continuer leur parcours dans cette Coupe, les Berjalliens devront se défaire de leur adversaire du week-end : Veyle Saône. La rencontre se jouera donc ce samedi 08 octobre à 15h30 au stade municipal de St André d’Huiriat.

Ne pas baisser en intensité :

Ayant réalisé un très bon début de saison, les Berjalliens devront réaliser, les mêmes performances qu’en championnat. Auteur de 11 buts en quatre matchs pour seulement un but encaissé. Ces bonnes prestations devront servir de match référent pour la suite. Les précédents matchs en Coupe de France se sont également bien passés puisque les Ciels et Grenats se sont imposé sur les terrains de l’AS Montchat (1-2) et Rhône Crussol (1-2).

« Ce n’est pas toujours aussi simple »

Éric Guichard est revenu en conférence de presse sur la Coupe de France : « On s’est rendu compte aussi grâce au tour précédent que ce n’est pas toujours aussi simple. Il y a toujours un contexte qui est particulier avec la Coupe de France. Par exemple le terrain, les adversaires qui veulent à tous pris vous battre et puis une ambiance Coupe de France. C’est aussi le côté sympa de la Coupe de France car on rencontre des joueurs que l’on n’a pas l’habitude de croiser. On va donc aborder ce match avec beaucoup de respect pour notre adversaire, mais avec toute la détermination qui est là notre depuis le début de la saison pour gagner. »

Un adversaire qui commence bien sa saison :

Veyle Saône évoluant en Régional 3 cette saison est une formation qui débute bien sa saison puisque l’équipe a remporté ces deux premiers matchs sur le score de 1-3 contre l’Olympique Nord Dauphiné et 2-1 contre Val Lyonnais. Une équipe qui est donc en forme en ce début de saison. Cela leur permettra donc d’aborder le match avec une certaine confiance.

« Je suis un amoureux de la Coupe de France »

Éric Guichard (à gauche) et Sofiane Atik (à droite)

"Je suis un amoureux de la Coupe de France "

À part la qualification en Coupe de France, que retenez-vous de ce match ? 

« Le côté un petit peu négatif, c’est que c’était un match que l’on s’est rendu facile en menant 2-0 au bout de 30 minutes de jeu mais que nous n’avons pas réussi à le tuer. On a laissé en vie notre adversaire et quand on laisse en vie un adversaire, le match devient un petit peu plus compliqué, ce qui a certainement occasionné quelques cartons qui aurait pu être évitable et puis une tension en fin de match qui aurait pu ne pas exister. On s’était donné les moyens en abordant plutôt bien ce match donc de bien le finir et finalement nous le terminons de façon moyenne. C’est donc ce que je retiens du match au-delà de la qualification. » E.G

« Comme a dit Éric, on aurait pu tuer le match assez rapidement. Sur le terrain, on avait une sensation de ne pas être mis en danger. On maîtrisait notre match et on s’est mis en difficulté sur des fautes un peu grossières alors que pour ce genre de match, si tu mènes 3-0, 4-0 le match est fini. C’est un match de Coupe de France, l’objectif était d’accéder au tour d’après et c’est chose faite. » S.A

Justement ce tour d’après vous affrontez une Régional 3, êtes-vous satisfait de ce tirage ?

« Encore une fois, je ne maîtrise pas le tirage. Je prends donc ce qui arrive, une régionale 3, c’est largement jouable. On s’est rendu compte aussi grâce au tour précédent que ce n’est pas toujours aussi simple. Il y a toujours un contexte qui est particulier avec la Coupe de France. Par exemple le terrain, les adversaires qui veulent à tous pris vous battre et puis une ambiance Coupe de France. C’est aussi le côté sympa de la Coupe de France car on rencontre des joueurs que l’on n’a pas l’habitude de croiser. On va donc aborder ce match avec beaucoup de respect pour notre adversaire, mais avec toute la détermination qui est là notre depuis le début de la saison pour gagner. » E.G

C’est un objectif d’aller loin en Coupe de France cette saison ?

« Mais bien sûr ! Je suis un compétiteur, on me propose un adversaire, et même en match amical, je suis là pour le gagner. Donc oui, c’est un objectif. Tant qu’on aura la possibilité d’aller loin dans cette compétition et quel que soit l’adversaire. Cela peut être aujourd’hui des petits mais ça sera certainement des plus gros. Il nous faudra donc passer ces obstacles-là. Je suis un amoureux de la Coupe de France parce qu’elle m’a donné beaucoup d’émotions, beaucoup de joie et je sais ce que cela peut procurer dans un groupe comme le nôtre et puis ce que cela peut procurer dans un club et puis les spectateurs, les supporters, les parents, les enfants, les amis donc c’est une compétition à laquelle je tiens. » E.G

C’est possible de jouer sur les deux tableaux cette saison ? 

« Oui, on jouera les deux tableaux ! Encore une fois, je vais prendre les matchs comme ils viennent et puis avec l’envie de passer des tours en Coupe et de gagner des matchs en championnat. Nous avons des garçons expérimentés, Sofiane en fait partie tous comme Nicolas Seguin, Aziz Bouzit. Ce sont des garçons qui ont goûtés à cela et qui ont certainement envie d’y regoutter parce qu’ils en connaissent toute la saveur mais on sait aussi qu’on a un objectif de bien figurer dans notre championnat donc je ne suis pas inquiet par rapport à cela. » E.G

« On retient deux choses dans une saison : les montées et la Coupe de France. C’est ce qui nous marque le plus, les événements en Coupe de France, les grosses équipes, toute la famille qui vient au stade. Ça serait un rêve de remplir Rajon mais pour se faire faudrait déjà respecter l’adversaire que l’on aura. Veyle Saône sera une équipe qui voudra nous battre à coup sûr donc il faudra mettre les ingrédients pour passer car s’ils sont là, c’est qu’il y a une raison. » S.A