Bilan de l'académie

Après une nouvelle saison arrêtée prématurément, nous avons poser quelques questions à Adrien Commandeur afin d’en savoir un peu plus sur la gestion de l’académie dans une saison comme celle-ci.

Est-ce que tu peux nous expliquer ton rôle au sein de l’académie ?

“Je suis responsable de la formation, sur le pôle formation donc d’U14 à U18. Je suis censé coordonner un peu les éducateurs entre eux sur ce qu’on aborde à l’entraînement, avoir une philosophie commune.

Je donne aussi des coups de mains sur les séances d’entraînement quand ils sont absent, je sers donc aussi de joker en cas d’absence ou de besoin sur une catégorie. L’idée en gros c’est de créer ce lien entre les différents éducateurs du pôle pour que qu’il y ait une philosophie commune de formation qui soit visible et qui se perfectionnera à l’avenir. Il y’a aussi un rôle que j’ai pris plus ou moins au sein du club, c’est organiser les réunions. Parce qu’il n’y avait qui personne qui s’occupait de faire des réunions de formation avec les éducateurs. Donc je m’occupe faire ça avec tous les éducateurs du club. Je m’occupe aussi de créer la section sportive scolaire, donc en lien avec l’académie, sur les U16 et U18.”

Comment gérer cette saison interrompue pour des joueurs en cours de formation ?

“Ça va être la même chose pour tous les clubs, dans ces générations les joueurs vont avoir un trou d’une année faut pas se leurrer. Même si on a réussi à rattraper de la pratique depuis décembre, surtout avec les vacances. On essaye de doubler voir tripler les séances mais ça rattrapera pas tout ce qu’on a manqué avant, donc il y aura des trous. Chez les petits c’est moins dérangeant parce que c’est plus axé sur la formation, même s’il faut dire ce qu’il est, les plateaux et les matchs du week-end c’est une source de motivation pour eux. Après la plus grosse problématique c’est à partir des U16 parce que c’est bien plus axé compétition et que les catégories ont été arrêtées en plein vol. En championnat les U16 étaient dans les deux premiers, les U18 étaient qualifiés en Gambardella, les U20 ils jouent au niveau R1. C’est des niveaux de pratiques qui sont intéressants donc quand c’est arrêté forcément c’est pénalisant. Et en plus de ça, pour eux s’entraîner le soir c’est compliqué parce qu’avant 16H il y en a beaucoup qui sont pas disponibles, ils ont donc réduit le nombre d’entraînements dans la semaine, ils sont passés de 4 à 2. On fait avec, l’idée c’est de les maintenir éveillés et actifs pour préparer l’année prochaine.”

Comment maintenir les joueurs concernés dans ce contexte ?

“C’est un peu compliqué mais du coup on aborde les entraînements différemment d’une saison classique, avec plus de frappes, des toros, des tennis-ballons, de la finition. On en profite pour travailler ça, c’est sûr que c’est moins bien que du jeu mais il faut faire avec les contraintes imposés.”

(Il est toujours interdit de faire des oppositions à l’entraînement pour les clubs amateurs NDLR)

Peux-tu nous expliquer comment l’académie va évoluer dès l’année prochaine ?

“L’année prochaine on fait rentrer la génération 2006 dans ce qu’on a appelé le « Sport Étude FCBJ », c’est un dispositif expérimental avec 3 lycées généraux : Philibert Delorme (L’Isle d’Abeau), Léonard de Vinci (Villefontaine) et l’Oiselet (Bourgoin-Jallieu), et 2 lycées professionnels : Jean-Claude Aubry (Bourgoin-Jallieu) et Léon Gambetta (Bourgoin-Jallieu). L’idée c’est de débloquer du temps dans leurs emplois du temps scolaire, aménager de la meilleure manière possible leurs emplois du temps global c’est-à-dire la vie quotidienne à la maison en famille, la vie personnelle, la vie sportive avec le club et surtout la vie scolaire avec les cours. L’idée c’est donc de coordonner tout ça pour arriver à gérer au mieux la charge de travail et la charge de fatigue dans la semaine pour qu’on ai des jeunes qui soient à l’écoute et disciplinés en cours mais aussi au foot, optimiser les deux axes, scolaire et sportif. Après cette génération, il en rentera une à chaque fois donc dans 3 ans on aura nos 3 générations Sport Étude et on se penche aussi sur un Sport Étude sur les années collège avec les 4èmes et 3èmes, ca prendra plus de temps parce qu’il y a beaucoup plus de collèges concernés mais c’est aussi en projet.”

Merci à Adrien pour ces réponses !

Et si vous souhaitez intégrer l’académie ou le sport étude, des dossiers de candidature sont à remplir sur notre site dans la partie “Académie” puis “Recrutement”.

Recommended Posts